LOU-JOSEPHINE

Heyhey back-to-schooooleeers 

Aujourd’hui, on vous présente l’adorable Lou-Joséphine, qui n’est autre que la petite sœur de notre p’tit nantais de vendredi dernier, Hugo !

Il n’avait pas tari d’éloges à son sujet lorsqu’il nous l’a présentée, on a compris pourquoi ! « L-J » est un petit concentré de bonheur et de gentillesse !

Elle a choisi une jolie combi chez Frip’in Shop -rue du maréchal Joffre, puis elle nous a embarquées sous les nefs des machines, et dans son univers …on a adoré le voyage !

Merci merci Lou-Joséphine 

 

Qui es-tu ? Que fais-tu ? Loup y es-tu ? M’entends-tu ?

Alors je m’appelle Lou-Joséphine, je vais avoir 18 ans dans 2 jours ! La semaine prochaine, j’entre en fac de lettre, à Nantes.

 

Comment est-ce que tu as rencontré Nantes ? Comment définirais-tu votre relation ?

Facile, j’y suis née ! J’ai beaucoup d’affection pour Nantes. Je pense faire un erasmus pour mes études et j’ai envie de voyager un peu les prochaines années, mais je suis presque sûre que je reviendrais vivre ici.

IMG_9535

IMG_9544

Un lieu à Nantes qui te fait vibrer ?

J’adore le bateau-lavoir, cette petite guinguette sortie d’une autre époque, posée là sur l’Erdre… et les bords de l’Erdre aussi…

 

Ta journée idéale dans la Cité des Ducs ?

Alors, elle commencerait par un petit déjeuner sur une terrasse du Bouffay -mon quartier tant chéri ! Puis une belle ballade, dans un des parcs de la ville, ou pas loin d’ici, sur le quai des Antilles ! Après, on chill un peu sur les terrasses vertes… et en rentrant, petit stop par l’école d’architecture. La vue depuis le toit est trop belle ! Pour déj, ça peut être Chez Maman -toujours au Bouffay (ndlr : 2 rue de la Juiverie) ou alors à l’Antidote, rue Racine, pour faire un p’tit coucou à Hugo ! Après, direction les bords de l’Erdre, on se pose un peu sur l’Île de Versailles… et pour la soirée parfaite, un petit concert de Jazz au Pannonica avant de prendre un dernier verre au Lieu Unique !

IMG_9565

IMG_9562

IMG_9547

Le dernier livre / film / musique / théâtre qui t’a donné des frissons jusque dans les orteils ?

Le Musée de l’Innocence, de l’auteur turque Orhan Pamuk… Sous couvert d’une histoire d’amour, on y découvre avec délice l’Istanbul des années 80 -ville que j’affectionne tout particulièrement.

 

Un bon plan à partager avec nous ? Un truc que personne ne sait, sauf toi, et bientôt nous ?

Hum.. vous devez connaître, mais je dirais le Comptoir du Solilab ? Le super bon plan pour dénicher fripes et objets en tous genres pour une bouchée de pain et de façon solidaire !

Ah sinon il y a un festival que j’aime beaucoup beaucoup, c’est celui du Rêve de l’Aborigène, vers Poitiers. Il y a une énergie super bienveillante. Par respect pour les populations aborigènes d’Australie, c’est un festival sans alcool. Du coup il y a plein de familles, d’enfants. Beaucoup de musiciens d’instruments acoustiques traditionnels, comme le didgeridoo.

IMG_9529

Ndlr : l’objet totem de Lou-J. est un « hang », une percussion toute droite venue… de Suisse ! Façonnée dans ce qui fut un ramequin à fondue ! Si, si ! 🙂

 

Question Miss France : comment on fait pour changer le monde ?

Communication, éducation, transmission, dialogue.

 

Qui est-ce qu’on devrait aller voir et qui voudrait bien se prêter au jeu / recevoir la patate chaude ?

Adrien ! Parce que c’est une grande gueule toujours prête à relever des défis un peu fou-fou !

IMG_9584

Simit ou Croissant ?

…dur ! Croissant je crois ?

 

Trop bien, merci encore Lou-Joséphine !

-Ari&Eme 

Lou-Joséphine porte une combi, un headband et des chaussures dénichés chez Frip’in Shop, rue du Maréchal Joffre.

 

Photographies : Ariane Naumovic